SECRÉTARIAT DE REAFJ

Représentants officiels des États membres

Réseau euro-arabe de formation judiciaire (REAFJ) et renforcement de l'état de droit

E Juge Dr. Nawal M. Kh. Al-Jawhari

Secrétaire général du Secrétariat permanent de REAFJ

Directeur de l’Institut judiciaire de Jordanie

Le renforcement de l’État de droit et du respect de la souveraineté du droit est un élément clé de tous les instituts de formation judiciaire et un instrument fondamental de tous les accords et chartes internationaux, être la pierre angulaire de la construction d’un pays de droit qui tire sa propre légitimité et autorité de la volonté du peuple, et où toutes les autorités sont engagées à permettre toutes les garanties juridiques, judiciaires et administratives pour protéger les droits de la personne, l’intégrité et les libertés fondamentales. L’autorité judiciaire a un rôle important à jouer dans le respect de toutes les garanties des droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales, qui a été déclaré par l’article 10 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1984, « Toute personne a droit, en pleine égalité, à une audience équitable et publique devant un tribunal indépendant et impartial pour déterminer ses droits et obligations et toute accusation criminelle portée contre lui ».

Par conséquent, la réalisation d’un bon système judiciaire n’est plus un objectif clé des pays nationaux seulement, mais est devenue un objectif fondamental de la coopération internationale entre les pays et l’organisation, l’importance d’un bon système judiciaire en tant qu’instrument pour renforcer la coopération mondiale entre tous les pays, visant à atteindre les objectifs de développement, à améliorer la sécurité et la stabilité, à protéger les investissements, les transports et les déplacements, et le commerce international.

On peut obtenir un bon système judiciaire en fournissant des instruments clés d’indécence, d’impartialité, d’efficience et de compétence de l’autorité judiciaire et des juges, qui sont l’instrument clé de l’autorité judiciaire pour faire respecter le message judiciaire.

Par conséquent, le rôle important des institutions et des écoles judiciaires consiste à promouvoir des ressources humaines qualifiées pour occuper des postes de juge, à offrir une formation continue aux juges. Ainsi, l’idée est venue de lancer un concept pour promouvoir un programme de coopération commun qui englobe un terrain commun pour la formation et la qualification des juges de différents pays à travers les instituts nationaux de formation judiciaire et les écoles.

À cette fin, le Réseau euro-arabe de formation judiciaire a été lancé en tant que première organisation de son genre à diffuser des connaissances communes sur les systèmes et cultures judiciaires et juridiques, à échanger des compétences professionnelles, et renforcer l’utilisation commune des outils nationaux et internationaux par le biais du travail commun des États membres en vue de qualifier et d’améliorer ses propres autorités judiciaires nationales afin d’aider les systèmes judiciaires nationaux à faire face au développement international dans ce domaine, et fournir les qualifications nécessaires pour promouvoir la mission du juge, en préparant à l’avance les juges, ce qui contribue finalement à développer le rôle des instituts judiciaires. Les principaux objectifs de REAFJ sont de permettre aux autorités nationales de formation judiciaire de communiquer en continu et directement entre les États membres, faire de la formation judiciaire par l’intermédiaire de REAFJ un mandat clé pour qualifier les juges et les procureurs publics afin qu’ils conservent leur indépendance et leur sélection en fonction de leur compétence, ce qui favorise l’accomplissement de la justice et de la magistrature compétente dans tous les États membres.

REPRÉSENTANTS NATIONAUX OFFICIELS DE REAFJ

LA COMMUNAUTÉ JUDICIAIRE DE REAFJ

OFFICIEL NATIONAL

REPRÉSENTANTS À

REAFJ