ÉTATS MEMBRES

Algérie

Algérie| Instituts et écoles nationaux de formation judiciaire

Ecole Supérieure de la Magistratur
 The Supreme Judicial School

Contacts:
Adresse: Ecole Supérieure de la Magistrature
BP 222 Koléa RP Tipaza.
Code postal: 42003
 Tél: + (213) 24 28 10 97+ (213) 24 28 10 98
 Fax: + (213) 24.28.10.95
Website: wwww.esm.dz

À propos de l’École judiciaire suprême

À propos de l’École judiciaire suprême   L’École Supérieure de la Magistrature (ESM) est un établissement public administratif, doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière, placé sous la tutelle du ministre de la Justice, garde des sceaux.
– D’un point de vue organisationnel, ESM est géré par un directeur général assisté d’un directeur de l’éducation de base, un directeur de stage, un directeur de l’éducation continue et un Secrétaire général. En outre, l’ESM est géré par un conseil d’administration (CA) et un conseil scientifique.
La nature de l’éducation à l’ESM a été déterminée par la loi promulguée le 12 Décembre 1989, concernant le statut de la Magistrature, et a trouvé une réflexion pratique dans le décret exécutif n ° 90-139 du 19 mai en 1990 concernant l’organisation et le fonctionnement de l’ESM, comme ainsi que les droits et les devoirs des élèves.

Toutes les activités de l’ESM a officiellement commencé en 1990 avec l’admission du premier lot de magistrats étudiants.
Tâches ESM
 l’ESM tâches principales sont l’éducation de base des élèves magistrats, la formation continue des magistrats de travail, d’améliorer leur niveau et de les requalifier « .
Budget
 En 2008, le budget de l’ESM a été estimé à 463.956.000 DZD, dont 70% ont été affectés aux salaires des employés et 30% des coûts d’exploitation.
Organisation de l’ESM
 D’un point de vue organisationnel, ESM est géré par un directeur général assisté d’un directeur de l’éducation de base, un directeur de stage, un directeur de l’éducation continue et un Secrétaire général. En outre, l’ESM est géré par un conseil d’administration (CA) et a un conseil scientifique.

Directeur généralLe directeur général de l’ESM est nommé par décret présidentiel sur proposition du ministre de la Justice, garde des sceaux.  Ses tâches sont terminées dans les mêmes formes. Le directeur général de l’ESM, en particulier, procédez comme suit:

  • Représenter ESM devant les tribunaux et dans tous les actes civils.

  • Proposer l’organisation interne et mettre en œuvre règlement ESM après les avoir été approuvés par le Conseil d’administration.

  • Proposer des projets de programme d’éducation de base ainsi que des projets de coopération et d’échange, et de participer à à l’élaboration du projet de programme de formation continue, après consultation du conseil scientifique.

  • Préparer projet du budget ESM et soumettre le même au Conseil d’administration.

  • Exercer une autorité hiérarchique sur l’ensemble du personnel et de nommer du personnel pour qui, conformément à la réglementation en vigueur une autre méthode de nomination n’est pas prévu.

  • Entrez dans tous les contrats, pactes, conventions et accords dans le cadre de la réglementation en vigueur.

  • Prendre toutes les mesures nécessaires pour améliorer l’éducation et la formation dispensée à l’ESM.

  • Préparer les réunions du Conseil d’administration et d’assurer la mise en œuvre des délibérations de celui-ci.

  • Le directeur général de l’ESM dirige le budget de distribution de l’ESM.

  • Le directeur général de l’ESM est assisté, dans ses fonctions sous son autorité, par: Un secrétaire général et un directeur de l’éducation de base, un directeur de l’éducation permanente, et un directeur des stages.

secrétaire général
 En particulier, le secrétaire ESM est chargé des questions de l’administration publique, les ressources humaines et financières, la saisie des données relatives à l’ESM, et la gestion et l’enrichissement de la bibliothèque ESM.

Directeur de l’éducation de base
 Le directeur de l’éducation de base est exclusivement responsable entreprendre toute action visant à mettre en œuvre, le suivi, le contrôle et l’évaluation du programme adopté dans les domaines de l’éducation de base des élèves magistrats.

Directeur de l’éducation continue
 Le directeur de l’éducation continue exclusivement est responsable de l’organisation, la conduite et le suivi des différentes catégories de la phase de formation continue pour les magistrats de travail. Il est également responsable de la coopération et les échanges avec les institutions nationales et internationales similaires.

Directeur des stages
 Le directeur des stages est exclusivement responsable de la conduite, le suivi et le contrôle des stages en fonction de leur nature au niveau des autorités judiciaires. Il est également responsable de l’organisation et du bon déroulement de l’examen d’entrée à l’ESM.
————–
 L’organisation interne à l’ESM est déterminée par une décision conjointe entre le ministre de la justice, garde des sceaux, le ministre des finances et l’autorité de la fonction publique.

Algérie | Représentant officiel national auprès de REAFJ

 S.E

Hussien Mabrouk

Directeur de l’école suprême judiciaire

Tél.: +21321916546

 

[Cette section sera mise à jour ultérieurement]

Liens nationaux utiles

INFORMATIONS SUR les systèmes judiciaires nationaux dans les États membres : Pays-Bas – Tous les pays

Last Updated mars 21, 2021